18/08/2004

Souvenir

La nuit de samedi tu étais à mes côtés
Le bruit réconfortant de ta respiration
Me transportait sur un nuage immaculé
Né de la plus belle des imaginations
Te voir endormie en toute simplicité
Faisait de moi ton disciple en humanité
J'admirais les courbes de ton visage rayonnant
Que même l'obscurité ne pouvait cacher
J'ai su à ce moment plus que palpitant
Que même la nuit ne saurait nous séparer
Laissons-nous le temps de vivre heureux
Chaque instant où nous sommes tous deux
Suspendus au dessus du temps
Sans souci pour très longtemps

17:36 Écrit par merenptah | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

que du contraire ton comm est très utile car il me permet d'avoir l'avis de autres personnes et oui après la pluie viendra le beau temps;Mais il est vraiment dommage de devoir subir cela dans une vie qui est déjà si courte.....un grand merci de ton opinion

Écrit par : corine | 18/08/2004

Les commentaires sont fermés.