24/08/2004

Nous ne sommes plus

Le son de ton coeur ne me parvient plus
Ai-je été si longtemps absent pour toi
Je voyage désormais sur un océan perdu
J'aurais aimé pourtant une dernière fois
Que tu partages ces moments où je suis moi
 
Le destin nous a séparé par simple jeu
Il ne supportait pas notre ardente passion
Nous étions devenus gênants à ses yeux
Parce que jamais il n'a ressenti le frisson
D'aimer profondément et de vibrer à l'unisson
 
Maintenant il ne me reste plus qu'un coeur brisé
Qui ne pourra jamais trouver l'éternel repos
Car il a perdu sa seule et unique vérité
J'aimerais que mes yeux jusqu'à la fin soient clos
Que plus une larme vienne troubler leur repos
 
J'aurais dû prévoir que tout n'était qu'illusion
Que des instants si forts n'étaient que rêve
A quoi sert toute forme positive de rébellion
Puisque jamais plus je ne pourrai avoir de trêve
Car ce que tu étais n'est plus qu'un lointain rêve
 
Je vais me poser sur un amas de terre et oublier
Oublier qui je suis car sans toi ma vie se termine
Je pourrais me relever et tout recommencer
A quoi bon puisque j'ai perdu ton image si fine
Je n'aurais jamais imaginé que tu étais divine
 
Je vais m'asseoir sur une dalle au milieu de nulle part
Et m'endormir, et ne plus jamais me réveiller
Mais là où je serai, j'espère garder un doux regard
Sur ton visage et sur la nouvelle vie que tu vas mener
Que dans mes rêves les plus fous je voulais partager
 
Je rassure tout le monde, rien de tel n'est arrivé, j'écoutais simplement du placebo (Centerfolds) et ce texte m'est venu à l'esprit, allez savoir pourquoi.

21:57 Écrit par merenptah | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

nouvelle vie je ne doit pas le prendre pour moi je c tu me la dit ....mais je ne peu m'empeché d'y faire un rapprochement.je voudrais que tu ne t'y assiais jamais car tu est a mes coté pour mener cette nouvelle vie qui m'attend...tu as fait de moi une princesse...ta princesse comme dans les contes de fee

Écrit par : princesse nym | 25/08/2004

Nouvelle vie partagée En aucun cas je voudrais m'asseoir sur les ruines de notre amour que nous construisons chaque jour, je ne veux plus ressentir cette cassure qui a fait de moi un être amer, après bien des péripéties j'ai enfin trouvé le repos du guerrier et ce n'est certainement pas maintenant que ja vais baisser les bras. Tu as fait de moi un être complet.

Écrit par : Merenptah | 25/08/2004

!! waaah magnifiiiique ce texte jsuis tombée love lol c trooop beau

Écrit par : katia | 23/03/2005

!! ce blog n'est pas plus interessant que tien mais n'hesite pas a laisser des commentaires biz

Écrit par : katia | 23/03/2005

Les commentaires sont fermés.