16/09/2004

Tôt ou tard s'en aller

Voilà, j'avais envie de partager avec vous un instant de mes pensées (comme je fais toujours d'ailleurs :)
Voilà cette chanson passe en boucle et elle résume assez bien une partie de mes interrogations, une vie magnifique m'attend, un commencement, une ode à l'amour, une situation que j'attend avec impatience, un morceau de guitare qui restera gravé à jamais dans ma mémoire, une mélancolie vers l'inconnu, des rêves de bonheur, des rêves de construction, des rêves d'amour au jour le jour, vivre avec la personne que l'on aime est le plus beau cadeau que la vie peut nous offrir, j'ai l'impression e vivre par intérim, de vivre reclus la semaine et de commencer à entrevoir un meilleur le vendredi, vivre auprès de la femme qui a changé ma vie, sentir son odeur sur mes draps, mes vêtements n'est plus qu'une illusion quand revient la routine, la réalité. Tout vient à point à qui sait attendre mais je suis las d'attendre, j'ai envie de partir au royaume de la vie commune, de nouveau faire confiance, de nouveau rêver à un amour partagé, projeter un bonheur à long terme. Je suis si fatigué et si énervé que je passe à côté des choses essentielles, mon combat intérieur me met des oeillères, cachant que ma douce est là pour moi et non contre moi, qu'elle partage mes pensées, qu'elle m'accepte tel que je suis et qu'elle ne veut qu'une chose, me rendre heureux, j'ai tellement de rage et tellement de désillusions que j'avance dans un désert aride qui dessèche jusqu'à mon coeur, pourtant, il n'est pas si sec car je n'ai qu'elle imprimée sur chaque goutte de sang qui transite dans mon corps, jusqu'au plus profond de mon être elle est présente et tout cela est caché par ma fatigue, par mon combat quotidien, demain est mon dernier jour de travail, je vais pouvoir penser à moi, à nous, cette semaine je vais te la consacrer et nous partirons un jour, nous partirons vivre loin des mauvaises langues, loin de tous ces gens qui ne parlent pas, qui bavent, qui jalousent, qui méprisent, leur regard me donne la nausée, un jour nous serons ensemble pour le pire et surtout le meilleur, nous prendrons un train direct vers notre futur, nous construirons la plus belle histoire que cette planète ait jamais vue, nous sourirons à la mort pour lui dire que rien ne nous sépareras, même l'insurmontable, ton amour m'aide à avancer même si je ne te le montre pas pour l'instant, mais nous ferons partie de ce train qui s'éloigne et nous ne serons plus jamais fiévreux, car plus jamais de séparation le début de semaine, plus jamais de messages, plus jamais d'angoisses, uniquement nous face au monde, oui j'y crois, nous le prendrons ce train, nous partirons loin de tout ce qui nous rend malheureux et nous ne penserons plus qu'à nous et rien d'autre. Voilà, un mot après l'autre, cela faisait longtemps que je n'avais plus écrit pour parler de bonheur et d'amour. Je t'aime, ne l'oublie jamais...
Je voulais remercier tous les bloggeurs qui se posent sur ma page, merci d'être vous, de nous livrer vos joies, coups de gueule, peines, bonheurs, malheurs, etc.
J'aime beaucoup ce monde car je rencontre énormément de personnes sensibles qui s'expriment de manières toutes différentes les unes que les autres, du poème, en passant par les citations, chansons ou encore proses ou textes, vous nous livrer tellement de belles choses, sans compromis, sans retenue, vous dévoiler votre coeur, votre intérieur avec tellement de beauté que je ne puis rester insensible à vos écrits, alors pour tout ça merci à toutes et à tous.
Je me sens si petit par rapport à cela, j'ai l'impression de ne faire que me plaindre ou jeter du bonheur aux yeux de ceux qui n'en ont pas ou encore de ne pas être à la hauteur.
Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente nuit et de doux rêves et merci de passer chez ici et surtout de vous arrêter, j'espère que je pourrai toujours apporter une modeste contribution à cet univers blog que j'ai appris à aimer, merci d'être vous.
 
Francis Cabrel - Tôt ou tard s'en aller
 
Tôt ou tard s'en aller
Par les ruisseaux devant nous
Jusqu'au milieu d'une mer quelconque
Sur le pont brisé d'une jonque
On va tôt ou tard s'en aller
Quelques vestes froissées
Quelques cartons en morceaux
Dans les brouillards huileux de la nuit
Juste nos corps frileux endormis
Sur quelques vestes froissées
J'avais des rêves pourtant
J'avais des rêves
J'avais des rêves pourtant
Voir les trains s'éloigner
Les plafonds chargés de bijoux
Et tous ces gens attablés, heureux
Et nous, sur les bas-côtés, fiévreux
De voir les trains s'éloigner
Quelques fois les enfants demandent
Comment fait-on pour finir ici
Sans doute, je dormais sur une feuille,
Et l'automne m'a surpris !
J'avais des rêves pourtant
J'avais des rêves
J'avais des rêves pourtant
Mais tôt ou tard s'en aller
Par les ruisseaux devant nous
Jusqu'au milieu d'une mer quelconque
Sur le pont brisé d'une jonque
On va tôt ou tard s'en aller
Tôt ou tard s'en aller

00:37 Écrit par merenptah | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... Tu n'es pas si petit que tu le crois, je suis sure que comme à moi tu apportes des moments de bonheur à tout ceux qui te lisent...
Ton blog est devenu un de mes arrêts privilégiés ... je vais d'ailleurs te passer dans mes coups de coeur ;-)

PS : trois jours que j'essaie de mettre une image à côté de mon titre ou en fond (comme tu l'as fait grrr lol) tu peux me dire comment faire?

Bonne journée, bisous !

Écrit par : miss | 16/09/2004

*** En ce bas monde, chaque être humain est quelqu'un d'exceptionnel... Tois aussi... Sois heureux surtout!

Écrit par : J | 16/09/2004

Bonne route J´espère que tu as retrouvé le sommeil. Lorsque j´ai appris que mon mari allait mourir, j´ai complètement perdu le sommeil. C´est une séance d´acuponcture qui a rétabli la situation.
Tu as devant toi, le meilleur "l´amour", alors le reste va suivre...
Merci pour mon accès à ton forum.

Écrit par : Anatolie | 16/09/2004

merci e ta visite et aussi d'avoir pensé que mes examens ce passait ce matin.je serai sur pied pour le 2 octobre...lollll;bonne journée

Écrit par : coco | 16/09/2004

*** Je suis émue, très jolie déclaration....
Merci pour le lien...;)

Écrit par : Sweeety | 16/09/2004

Les commentaires sont fermés.